Anarchic Time Sonorisation.

Comment on découvre les "Hits":

Sans entrer dans les détails (qui ne seraient d'aucun intérêt) à la "Maison Paternel" seule la "Musique classique" et Georges Brassens avaient le droit de citer. Pour mon père, la musique dite populaire c'était de la merde, voir pire !!!

Si bien qu'il me faudra un certain temps pour découvrir autre chose.

En septembre 1976, je rentre en 5ème secondaire à l'Athénée. Michel V, un pote me fait découvrir Julien Clerc.


En février 1977 je vais à un concert de Julien Clerc à Forêt National et j'y découvre le groupe québecois Beau-Dommage.

Eté 77, j'ai enfin une petite radio perso. j'y entends "Musique" de France Gall et "Rock Collection" de Laurent Voulzy.

Septembre 77, ma cousine me fait découvrir Maxime Le Forestier, Philippe Chatel et le groupe de Rock Progressif Illusion.

En octobre 1977 , Pierre F, un autre pote de ma classe n’emmène a Bruxelles à un concert de Klaus Shulze qu'il donnait dans la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule. Je découvre donc la musique dite "planante' et d'autres groupes comme Tangerine Dream ou Vangelis.

Fin 1977 (ou début 1978), une amie de ma classe, Michèle B, me fait découvrir Dick Annegarn et Cat Stevens (j'achète l'album "Numbers")

Pendant ma Rétho, mon prof d'histoire, passionné de cinéma, fait découvrir, à la classe,
le film "Car Wash" (1976). On y entend la formidable musique du groupe Rose Royse : Car Wash.

Ce qui m'amènera, plus tard, à aimer des groupes comme Chic ou Kool and the Gang.

Mars 78, lors d'un spectacle poétique et musical organisé par ma classe de français, je découvre Jean Ferrat, Alan Parsons Projet, , le groupe français Ange et le groupe allemand Scorpions (mais pour le "Hard Rock" j'étais pas encore prêt).

Juin 78, lors d'une projection scolaire, ce même prof d'histoire nous fait visionner le film "Woodstock" , le film qui raconte le fameux Festival de woodstock de 1969
(et là j'y découvre pas mal de chose qui vont vraiment me plaire !!!!)

Ayant quitté la "Maison Paternel", je peux élargir encore mes goûts musicaux

Il faut dire que, jusqu'à présent, j'étais plutôt branché "chanson française". Je vais basculer vers le Rock, le Hard Rock, puis la "New Wave" et la "Synthpop"

Octobre 78, je rentre à l'ULB (et j'ai accès à un disquaire sur le campus !!!)

Je passe devant le magasin de disques qui mettait "Sultans of Swing" en boucle. J'ai flaché et acheté le 33T immédiatement.

En Belgique, le groupe n'était pas encore très connu. je le découvre donc un peu par hasard.

Il n'y a pas une seule soirée dansante que j'ai animée ou ce morceau n'est pas passé.

Je vous propose une version live des plus connue, très bonne écoute :

Alchemy est un album live de Dire Straits, sorti en 1984. Il se situe chronologiquement entre les quatrième et cinquième albums studio.

Une autre fois, je passe à nouveau devant ce magasin de disques (toujours en 1978) et j'entends ceci :

J'adore le rythme, j'achète le 33T mais je ne sais pas encore que c'est du "Reggae". Ce titre me permet de connaître ce type de musique et de découvrir Bob Marley !!!!!

Décembre 78, je reçois (pour ma "Saint Nicolas") le 33T de 10CC comportant leur fameux tube Dreadlock Holiday.

Un autre groupe que je découvre chez ce même disquaire mais dans ce cas, non pas attiré par la musique, mais par la particularité de la pochette du 33T, la pochette du second album du groupe "Téléphone".

Jean-Baptiste MONDINO avait imaginé une pochette coulissante où figurait le groupe habillé et une fois la pochette transparente tirée, les 4 membres du groupe apparaissaient tout nus !

J'écoute l'album, je suis conquis et je l'achète (avec la pochette d'origine).

Ce super slow sera un classique des "soirées" Anarchic Time.

Un pote (Eric B) m'apporte le 45T d'un groupe que je ne connais pas encore. Il s'agit de "Can't Stand Losing You". Je trouve le morceau pas mal mais j'aimerais écouter d'autres titres. je me rends chez le disquaire et j'apprends que le groupe a déjà sorti 2 albums.

J'écoute "Message in the Bottle" et je trouve ça génial -> j'achète les 2 albums

Vous aurez reconnu le groupe "The Police". Je vous propose "So Lonely" tiré du premier album :

The Police sera un des groupes préférés de la sono et de nombreux titres seront programmés à chaque soirée.

Chez moi, en écoutant une radio anglophone, je tombais plusieurs jours de suite sur un titre dont je n'arrivais pas à comprendre le titre ni l'interprète.

Un pote (Philippe P) revient d'un disquaire avec un nouveau 33T. Il le met sur ma platine et là ??? surprise, c'est le fameux morceau que je cherche :

Je fonce chez le disquaire et j'achète l'album. Ce slow sera également un classique des "soirées" Anarchic Time.

C'est à nouveau Philippe P qui me fait découvrir ceci :

On passera des morceaux d'AC/DC à chaque soirée (c'était impossible de faire autrement, les "fans" réclamaient).

C'est encore Philippe P qui vient avec un nouveau 33T. Le groupe me dit vaguement quelque chose. En fait, quelques années plus tôt, un élève de ma classe (en Rétho) était super fan de ce groupe et m'avait fait écouter quelques morceaux. A cette époque, je n'avais pas vraiment aimé.

Mais cette fois si, le titre que Philippe me fait écouter, me plaît d'avantage, surtout que c'est encore un slow !!!!!

J'irais acheter l'album "vert", puis le "noir" puis le "blanc" ........et de nombreux titres de ce groupe seront passés en soirée.

C'est ma "petite amie" à l'époque qui me fait découvrir le premier album de Nina Hagen. Parmi tous les titres, je choisi "Auf Bahnhof Zoo". Mais Nina Hagen n'est pas encore très connue et ce titre à difficile à s'imposer pendant les soirées. Je le programme malgré tout en début de soirée (pour chauffer la salle).

Nina Hagen sort alors son second album "Unbehagen" en 1979 avec un titre incontournable :

Ce morceau deviendra un "classique" (et toujours la version album en allemand).

C'est ma maman qui me dit : "j'ai vu une chanteuse à la télévision qui chante un truc pas mal, je suis certaine que ça va te plaire. C'est une pati quelque chose et je me souviens plus du titre de la chanson".

J'ai vite trouvé que la chanteuse c'était Patti Smith et que la chanson c'était :

Et hop, encore un classique !!!

The Cure : ce groupe était aussi un groupe phare de la sono. C'est un 'fan' qui me signale ce groupe. Il me dit : "ça tu dois écouter".
On est début 1980 et The Cure n'est pas très connu en Belgique. Le seul album sorti à cette époque est "Boys don't Cry". J'achète ce 33T et fait une première écoute. La sonorité me désarçonne un peu, néanmoins, je repère le morceau, 'Fire in Cairo" qui 'swing' bien et que je décide de passer en soirée.

Peu après, sort l'Album 'Seventeen Seconds" (le 22 avril 1980). 'Play for Today' et "A Forest" resteront mes deux titres favoris.

je vous propose d'écouter : "Fire in Cairo" :



N'oublions pas non plus "Génération 80", l' excellente émission de télévision sur la RTBF présentée par Fabienne Vande Meerssche, qui de 1979 à 1983 va me faire découvrir des groupes comme Simple Minds, Spandau Ballet, TC Matic, Madness, OMD, Depeche Mode, Eurythmics, The Pretenders, The Smiths, Tears for Fears


Et puis aussi le "disquaire" du Mutton'chop qui me permettait d'écouter des dizaines de vinyles et chez qui je dépensais la quasi totalité de mon argent de poche !!!!

Mutton'Chop

En 1984, ma "petite amie" me fait découvrir la musique africaine en général et du "Soukous" en particulier :

J'adore et je commence à passer ce type de musique dans mes soirées, à la surprise de certains de mes fans ! :-)

Remarque : j'aime toujours la Musique Classique (principalement la musique baroque) et Georges Brassens.



  Lire la suite : La Play Liste